Article tout frais : Tribunal d’Alès : un an de prison pour avoir volé du carburant afin de financer sa consommation de crack

Je m’empresse de porter à votre connaissance cet encart qui vient d’être publié, dont le propos est «la justice».

Le titre suggestif (Tribunal d’Alès : un an de prison pour avoir volé du carburant afin de financer sa consommation de crack) est sans ambiguïté.

Le journaliste (annoncé sous la signature d’anonymat
) est connu et fiable.

Les informations publiées sont par conséquent évaluées crédibles.

Sachez que la date de parution est 2023-04-27 14:04:00.

L’article :

Le procès de cet Alésien de 26 ans s’est déroulé ce jeudi 27 avril. Me Florence Mendez, l’avocate de la défense, a plaidé que « la prison ne sert à rien pour lui. Le problème est ailleurs. »

Il ne nie rien. Dans la nuit du 11 au 12 avril, un Alésien, âgé de 26 ans, est interpellé juste après avoir tenté de siphonner du gasoil dans le réservoir d’un camion garé sur le parking d’une entreprise de Salindres. Un méfait devenu une habitude au regard de plusieurs mentions sur son casier judiciaire. Il doit même s’expliquer, ce jeudi 27 avril, lors de son procès en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Alès, sur des agissements similaires survenus le 6 avril et le 11 octobre.

Le mis en cause est porteur de la gale

Le prévenu, déjà jugé au même endroit quinze jours plus tôt, ne s’en cache pas : la revente du carburant dérobé, « 1€ le litre, à des amis », finance sa consommation de drogue. Du crack, en l’occurrence. « Vous faites ça souvent ? », lui demande Sandra Polet, la présidente de l’audience. Le visage dissimulé derrière un masque, et des gants aux mains, avec un agent de l’administration pénitentiaire à distance derrière lui, parce qu’il est porteur de la gale, le jeune homme répond « quelques fois. C’était quand même assez fréquent : trois fois par semaine. »

Le prévenu : « Depuis que je suis dans le crack, je n’y arrive plus »

En fait, on n’a pas entendu parler de lui cet hiver parce qu’il était en détention, où il a d’ailleurs pu mettre un frein à sa consommation de stups. La drogue, justement, le mis en cause reconnaît que « tout part de là ». « C’est compliqué. On ne sait pas trop ce qu’il faut faire… », se désole la présidente, alors que l’avis du juge d’application des peines appelle à une révocation de deux peines avec sursis. L’Alésien, qui s’explique avec clarté et est diagnostiqué HPI (haut potentiel intellectuel), demande à suivre une cure de désintoxication. « Depuis que je suis dans le crack, je n’y arrive plus… », souffle-t-il.

Le procureur de la République : « La justice ne peut pas tout »

François Schneider, le procureur de la République, ne se laisse pas attendrir. « Il vous sert le discours que vous attendez », lance-t-il aux magistrats du siège. « À la lecture de son casier judiciaire, on a tout fait pour l’aider. Il est un toxicomane lourd. Maintenant, la logique, c’est d’arriver à la condamnation. On attend beaucoup de nous, mais la justice ne peut pas tout. » Il requiert alors un an d’emprisonnement, un maintien en détention et une révocation, au moins partielle, d’anciens sursis.

La défense : « Sa seule référence, c’est le crack ! »

« Le réduire à un manipulateur, à un menteur, c’est facile », contre-attaque Me Florence Mendez, l’avocate de la défense. « La prison ne sert à rien pour lui. Le problème est ailleurs. Sa seule référence, c’est le crack ! » Le conseil demande alors à ce que le tribunal ordonne son hospitalisation, comme le Code de procédure pénale le prévoit. « Il accepte d’être contraint à une hospitalisation », souligne-t-elle.

Une injonction de soins durant deux ans

Pour les faits reprochés, le siège condamne ce toxicomane à six mois de prison et un maintien en détention, auxquels s’ajoute la révocation d’un sursis à hauteur de six mois. Pour un total d’un an derrière les barreaux ! À cette peine, s’ajoute une injonction de soins durant deux ans.

Livres sur un thème concordant:

Appel à la justice de l’État/Introduction,Le livre .

La justice française : acteurs, fonctionnement et médias,Clicker Ici .

Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de cartes postales/André Boucher,Clicker Ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
centresaintebarbe.fr Photo de la page Données privées.

Politique de confidentialité:

Exploitation et transmission de vos données privées:

Au cas où vous sollicitez une désactivation de votre password, votre identifiant IP sera enfermée dans l’e-mail de désactivation.

Divulgation de vos datas individuelles:

Tous commentaires des utilisateurs pourront être étudiés au moyen d'un service industrialisé de découverte des textes outrageants.

A propos des cookies:

Au cas où vous envoyez un message sur notre site, vous serez amenés à enregistrer votre nom, e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement dans le but de votre surf convivial pour ne pas être conduit à redonner ces informations au cas où vous déposez un nouveau commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.Dans les cas où vous vous rendez sur la partie de l'enregistrement, un cookie transitoire va se généré afin de constater si votre browser autorise les cookies. Cela ne concentre pas de datas personnelles et sera supprimé inéluctablement à la fermeture votre browser.Au cas où vous vous connectez, nous activons un certain nombre de cookies dans le but d'enregistrer vos informations de login et vos options d’écran. L'espérance d'existence d’un cookie de login est de quelques jours, celle d’un cookie de navigation est de l'ordre de l'année. Lorsque vous mentionnez « Se souvenir de moi », votre cookie de login sera perpétué pour une durée de moins d'un mois. Dans les cas où vous clôturez votre compte, le cookie de connexion sera radié.En modifiant ou si vous publiez une publication, un cookie supplémentaire sera établi dans votre terminal. Ce cookie ne comprend aucune information privée. Il expose simplement l’ID du post que vous avez décidé de corriger. Il périt au bout de 24 heures.

Données placées à partir d’autres sites:

Les posts de ce site peuvent introduire des informations constituées (par exemple des vidéos, fichiers, papiers…). Le contenu embarqué depuis d’autres sites se compose de manière identique que si l'utilisateur visitait ce site tiers.Ces sites internet ont la possibilité de charger des datas sur vous, appliquer des cookies, télécharger des logiciels de suivis tiers, conserver vos informations avec ces datas saisies si vous détenez un compte connecté sur leur site internet.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Lorsque vous détenez un espace personnel ou si vous avez enregistré des commentaires sur le site, vous avez le droit de demander à recevoir un fichier introduisant en globalité les informations individuelles que nous contrôlons à propos de vous, enfermant celles que vous nous avez consenties. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des datas personnelles vous concernant. Cette procédure ne concerne pas les informations accumulées à des fins de statistiques, dans le respect du droit ou pour sécurité.

Cela est en conformité à la RGPD.

Données de contenu:

Au cas où vous envoyez des médias sur le site, nous vous suggérons de vous abstenir de le faire des icônes contenant des identifiants EXIF de positionnement GPS. Les gens visitant le site savent prélever des données de détection à partir de ces photographies.

Ecrire des textes sur le site:

Quand vous écrivez un texte sur notre site, les infos insérées dans le formulaire de texte, mais aussi l'identification IP et l’agent utilisateur de votre logiciel de navigation sont collectés pour nous donner la possibilité de déceler des commentaires non autorisés.

Durées de mémorisation de vos datas:

Lorsque vous enregistrez un commentaire, le texte et ses métadonnées sont entreposés pour toujours. Ce processus implique de diagnostiquer et acquiescer mécaniquement les textes consécutifs au lieu de les transmettre dans la file du modérateur.Si les espaces personnels qui s’insèrent sur le site (au cas où), nous accumulons également les informations personnelles communiquées dans leur profil. Tous les comptes ont la possibilité intervenir sur leurs informations privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces données.

Save settings
Cookies settings