Disponible dès maintenant : premier téléchargement du matériel de la série de prix ICCA 2024 et deuxième téléchargement du matériel de l’annuaire 2024

Récemment, le premier téléchargement des sentences de la série de prix ICCA 2024 et le deuxième téléchargement des décisions de justice du Yearbook 2024 ont été mis en ligne sur (notre blog d’information).

Le premier téléchargement de documents pour le volume 2024 de la série de prix ICCA présente les versions préliminaire et finale. ad hoc récompenses dans le Sulu affaire, un différend entre les héritiers du sultan de Sulu et la Malaisie, à qui les droits en vertu d’un accord de 1878 pour l’exploitation des ressources naturelles du nord de Bornéo avaient finalement été transférés.

Dans la sentence préliminairel’arbitre a estimé que la clause de l’accord de 1878, qui prévoyait que tout différend serait porté « pour examen ou jugement » au consul général britannique à Bornéo, était une clause d’arbitrage valide. L’arbitre a considéré que le mécanisme alternatif privé de résolution des litiges évoqué dans la clause était très similaire à l’arbitrage et que le fait que la clause faisait référence à une institution – le consul général britannique à Bornéo – qui n’existait plus n’était pas pertinent, dans l’application de le principe de la validité présumée de la convention d’arbitrage dans la Convention de New York de 1958.

Dans le prix finall’arbitre a accordé 14,92 milliards de dollars aux héritiers du sultan de Sulu, estimant que l’accord de 1878 constituait un contrat de bail commercial et que la Malaisie avait commis une rupture de contrat en ne payant pas la somme annuelle convenue dans le cadre de l’accord à partir de 2013 sans préavis. justification juridiquement valable.

Le deuxième téléchargement de documents pour le volume 2024 du Yearbook Commercial Arbitration de l’ICCA contient 21 décisions de justice de 11 pays, dont huit décisions préparées en coopération avec le Tribunal commercial international de Singapour (SICC) rendues par le SICC et la Cour d’appel de Singapour entre mai et Décembre 2023. Voici quelques-uns des faits saillants.

Trois décisions ont été rendues par les tribunaux singapouriens dans le Inde c. Deutsche Telekom cette affaire, dans le contexte des tentatives de Deutsche Telekom pour faire exécuter la sentence qu’elle avait obtenue contre l’Inde. Le 30 janvier 2023, la SICC a rejeté la demande de l’Inde visant à annuler l’ordonnance d’exécution de la sentence. obtenu ex parte par Deutsche Telekom. Saisi de l’appel de l’Inde contre la décision de la SICC, la Cour d’appel a rejeté la demande de l’Inde visant à ce que son appel soit soumis à des ordonnances de mise sous scellés et d’expurgation. et d’être entendu à huis clos par une décision rendue le 9 juin 2023, et a confirmé la décision exécutoire de la SICC par décision du 15 décembre 2023.

Dans une décision de 2022, la Cour suprême de Géorgie a abordé les conditions formelles pour la demande d’exécution d’une sentence arbitrale étrangère en Géorgie, et si le non-respect de ces exigences peut être invoqué comme motif pour refuser l’exécution de la sentence. La Cour a répondu à la question par la négative, estimant que le non-respect de ces exigences ne faisait pas partie des motifs exhaustifs de refus d’exécution énumérés à l’article V de la Convention de New York de 1958 et à l’article 45(1) correspondant de la loi géorgienne sur l’arbitrage. .

Dans deux décisions connexes portant respectivement sur une demande de non-exécution et une demande d’annulation d’une sentence CIETAC, le Tribunal populaire intermédiaire de Wuxi et le Quatrième Tribunal populaire intermédiaire de Pékin a conclu que l’implication d’un bailleur de fonds tiers dans l’arbitrage ne constituait pas une violation des dispositions statutaires existantes de la loi sur l’arbitrage de la RP Chine ou de l’un des règlements d’arbitrage de la CIETAC, et a par conséquent rejeté les demandes.

Dans Thibelo bv contre Stölzle-Oberglas GmbHdans un litige concernant l’exécution d’une convention d’arbitrage au titre de la Convention européenne de 1961, la Cour suprême de Belgique a confirmé pour la première fois le caractère arbitrable d’un litige concernant la résiliation d’un contrat de distribution exclusive prenant effet en Belgique et conclu pour une durée indéterminée de temps. La Cour suprême a annulé l’approche antérieure des tribunaux belges selon laquelle les litiges concernant la résiliation des contrats de distribution ne pouvaient être résolus par arbitrage si la clause compromissoire avait été convenue avant la fin du contrat et conduisait à l’application d’une loi étrangère, estimant que Cette approche ne pouvait pas être maintenue dans le contexte du droit de l’UE, à savoir les articles 3.1, 9.1 et 9.2. du règlement Rome I.

Les décisions complètes, y compris les traductions et indexations en anglais, ainsi que les décisions supplémentaires de l’Argentine, de l’Australie, de l’Autriche, du Canada, du Chili, de l’Allemagne, de Hong Kong, de l’Inde, de Monaco, des Pays-Bas, du Qatar, de l’Ukraine, du Royaume-Uni, des États-Unis et du Cour de justice de l’Union européenne sont disponibles en accédant à l’Annuaire 2024 sur l’arbitrage Kluwer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
centresaintebarbe.fr Photo de la page Données privées.

Politique de confidentialité:

Exploitation et transmission de vos données privées:

Au cas où vous sollicitez une désactivation de votre password, votre identifiant IP sera enfermée dans l’e-mail de désactivation.

Divulgation de vos datas individuelles:

Tous commentaires des utilisateurs pourront être étudiés au moyen d'un service industrialisé de découverte des textes outrageants.

A propos des cookies:

Au cas où vous envoyez un message sur notre site, vous serez amenés à enregistrer votre nom, e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement dans le but de votre surf convivial pour ne pas être conduit à redonner ces informations au cas où vous déposez un nouveau commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an.Dans les cas où vous vous rendez sur la partie de l'enregistrement, un cookie transitoire va se généré afin de constater si votre browser autorise les cookies. Cela ne concentre pas de datas personnelles et sera supprimé inéluctablement à la fermeture votre browser.Au cas où vous vous connectez, nous activons un certain nombre de cookies dans le but d'enregistrer vos informations de login et vos options d’écran. L'espérance d'existence d’un cookie de login est de quelques jours, celle d’un cookie de navigation est de l'ordre de l'année. Lorsque vous mentionnez « Se souvenir de moi », votre cookie de login sera perpétué pour une durée de moins d'un mois. Dans les cas où vous clôturez votre compte, le cookie de connexion sera radié.En modifiant ou si vous publiez une publication, un cookie supplémentaire sera établi dans votre terminal. Ce cookie ne comprend aucune information privée. Il expose simplement l’ID du post que vous avez décidé de corriger. Il périt au bout de 24 heures.

Données placées à partir d’autres sites:

Les posts de ce site peuvent introduire des informations constituées (par exemple des vidéos, fichiers, papiers…). Le contenu embarqué depuis d’autres sites se compose de manière identique que si l'utilisateur visitait ce site tiers.Ces sites internet ont la possibilité de charger des datas sur vous, appliquer des cookies, télécharger des logiciels de suivis tiers, conserver vos informations avec ces datas saisies si vous détenez un compte connecté sur leur site internet.

Les droits que vous avez sur vos informations:

Lorsque vous détenez un espace personnel ou si vous avez enregistré des commentaires sur le site, vous avez le droit de demander à recevoir un fichier introduisant en globalité les informations individuelles que nous contrôlons à propos de vous, enfermant celles que vous nous avez consenties. Vous avez le droit aussi de solliciter l'effacement des datas personnelles vous concernant. Cette procédure ne concerne pas les informations accumulées à des fins de statistiques, dans le respect du droit ou pour sécurité.

Cela est en conformité à la RGPD.

Données de contenu:

Au cas où vous envoyez des médias sur le site, nous vous suggérons de vous abstenir de le faire des icônes contenant des identifiants EXIF de positionnement GPS. Les gens visitant le site savent prélever des données de détection à partir de ces photographies.

Ecrire des textes sur le site:

Quand vous écrivez un texte sur notre site, les infos insérées dans le formulaire de texte, mais aussi l'identification IP et l’agent utilisateur de votre logiciel de navigation sont collectés pour nous donner la possibilité de déceler des commentaires non autorisés.

Durées de mémorisation de vos datas:

Lorsque vous enregistrez un commentaire, le texte et ses métadonnées sont entreposés pour toujours. Ce processus implique de diagnostiquer et acquiescer mécaniquement les textes consécutifs au lieu de les transmettre dans la file du modérateur.Si les espaces personnels qui s’insèrent sur le site (au cas où), nous accumulons également les informations personnelles communiquées dans leur profil. Tous les comptes ont la possibilité intervenir sur leurs informations privées n'importe quand. Les modérateurs du site savent aussi intervenir sur ces données.

Save settings
Cookies settings